Cristiada,
une histoire illustrée
du soulèvement
des cristeros

35,00€

Cristiada,
une histoire illustrée
du soulèvement
des cristeros

35,00€

Aux prises avec un gouvernement violemment anticlérical, les évêques mexicains décident de suspendre le culte public, le 31 juillet 1926. Le gouvernement riposte en interdisant le culte privé et l’administration des sacrements hors des églises qu il occupe et ferme « pour cause d’inventaire ». Face aux catholiques qui manifestent, le gouvernement envoie alors l’armée ; des innocents meurent. Un soulèvement populaire spontané et massif se propage alors dans tout le Mexique du haut plateau, celui qui renferme les deux tiers de la population.
La guerre va durer trois ans et faire 250000 morts : 100000 combattants mais aussi 150000 civils, victimes indirectes du conflit, du regroupement des populations rurales, des épidémies importantes qui s’en suivirent et de la faim. Entre 1926 et 1929, deux millions de Mexicains émigrent aux États-Unis. Ces chiffres témoignent de l’intensité d’une crise suivie dans le monde entier et qui se termine par une paix blanche en juin 1929, grâce à la médiation diplomatique des ambassadeurs français, chilien et, surtout, américain. A cette date, 50 000 combattants cristeros déposent les armes. Le culte reprend. Dans les années 1930, une nouvelle offensive anticléricale provoque un second soulèvement. Les leaders catholiques sont assassinés mais Rome interdit de reprendre les armes et excommunie ceux qui passent outre. Désormais une chape de plomb tombe sur
l’histoire de cette épopée populaire qui n’est pas sans rappeler le soulèvement Vendéen. Ni l’État ni l’Église ne souhaitent évoquer un passé qui dérange.

Acheter à la Pocure

Acheter sur Amazon

 

Catégories : , , . Mots clés : , , , .

Jean Meyer
Historien, spécialiste de l’histoire du Mexique, Jean Meyer a été le premier
universitaire à explorer cette période volontairement occultée de la révolution mexicaine.
Pendant quatre ans il a interrogé les survivants et récoltés des documents. Son livre, fruit de sa thèse, publié en 1975 chez Payot sous le titre « La Christiade. L Etat, l Eglise et le peuple dans la révolution mexicaine », rééditée en 2014 chez CLD, sous le titre « La Rébellion Cristero. L’Etat, l’Eglise et le peuple dans la révolution mexicaine (1926-1929) » est la publication de fond sur le sujet. A ce jour, il est l’auteur de plus de trente livres traduits dans plusieurs langues.

Dimensions 31 x 23 x 1 cm
Isbn

978-2854435634

Ean

285443563X

Broché

224 pages